Jeûne & Abstinence

Table des matières

Règles du jeûne et de l’abstinence

La règle en vigueur depuis 1983 prescrit le jeûne et l’abstinence le Mercredi des Cendres et le Vendredi Saint, et l'abstinence les autres vendredis de l'année.

Nous avons indiqué la règle précédente (de 1917), car elle est plus précise quant aux modalités ; elle est aussi plus rigoureuse, en imposant davantage de jours d’abstinence (aux Quatre-Temps, les vendredis et samedis de Carême, ainsi qu'aux vigiles des grandes fêtes) et de jeûne (aux jours prescrits pour l’abstinence, ainsi que pendant le Carême).

On peut essayer de la suivre, en totalité, ou partiellement, par esprit de pénitence ; par exemple, certains prêtres conseillent de jeûner les vendredis de Carême.

Il est cependant important de rappeler que les règles ne sont pas là pour être observées froidement, mais, elles sont faites pour nous aider, nous guider dans les moments où l'Église nous demande de faire pénitence (et notamment pendant le Carême) pour nous faire progresser vers la sanctification. Ces privations matérielles doivent donc s'accompagner de dispositions spirituelles en rapport.

Règle du code de droit canonique de 1983

Le tableau suivant résume les canons 1251 à 1253 (le code complet peut être trouvé sur le site droitcanonique.fr)

restaurant L’abstinence consiste en la privation de viande.

Le jeûne consiste en la privation substantielle de nourriture
today L’abstinence est prescrite pour chaque vendredi de l'année (sauf pour les solennités*), le Mercredi des Cendres et le Vendredi Saint.

Le jeûne est prescrit le Mercredi des Cendres et le Vendredi Saint.
supervisor_account L’abstinence concerne tous les fidèles de plus de 14 ans.

Le jeûne concerne tous les fidèles, de leur majorité jusqu'à 60 ans.

* Les solennités de l’Ordo actuel qui sont susceptibles de tomber un vendredi sont : le 1er janvier (Octave de Noël dans le calendrier de 1962), l’Épiphanie, saint Joseph (le 19 mars), l'Annonciation (le 25 mars), saint Pierre et saint Paul (le 29 juin), l’Ascension, le Sacré Cœur de Jésus, l’Assomption (le 16 août), la Toussaint (le 1er novembre), l’Immaculée-Conception (8 décembre), Noël (le 25 décembre), ainsi que la fête du saint Patron principal et de la dédicace de l’église.

Règle du code de droit canonique de 1917

Le tableau suivant résume les canons 1247, 1250 à 1254 (le code complet peut être trouvé sur le site droitcanonique.fr). Il faut prendre aussi en compte la réponse de la commission pour l'interprétation du code du 17 juillet 1918, page 170.

restaurant L’abstinence consiste à ne pas consommer de viande (ni de jus de viande). Les œufs et les laitages, ainsi que les condiments issus de graisses animales sont cependant autorisés.

Le jeûne consiste à faire un seul repas dans la journée, qu'il est possible de compléter par un peu de nourriture aux deux autres repas de la journée.
today L’abstinence seule est prescrite tous les vendredis de l'année.

Le jeûne & l’abstinence conjoints sont prescrits : le mercredi des Cendres, les vendredis et samedis de Carême, les jours des Quatre-Temps, ainsi que les vigiles de la Pentecôte, de l'Assomption, de la Toussaint et de Noël.

Le jeûne seul est prescrit tous les autres jours de Carême.

Font exception aux règles d’abstinence, les fêtes d’obligation du pays où l’on se trouve, à moins qu’elles tombent en Carême ; en France cela concerne : l’Assomption, la Toussaint et Noël.

Font exception aux règles du jeûne, le dimanche ainsi que les fêtes de précepte, à moins qu’elles tombent en Carême.

Les fêtes de précepte sont les fêtes de Noël, Circoncision, Épiphanie, Ascension, Fête-Dieu, Immaculée-Conception, et Assomption de la sainte Vierge Marie, saint Joseph son époux, les saints apôtres Pierre et Paul, la Toussaint.
supervisor_account L’abstinence concerne tous les fidèles de plus de 7 ans

Le jeûne concerne tous les fidèles, de 21 ans jusqu'à 60 ans.